Comité régional
d’équitation Normandie

ACTUALITÉ COVID-19 // 15 JANVIER 2021 - 18.01.2021

                                                                     Droits FFE DR

 

A la suite des annonces du Premier Ministre et de nos discussions avec les services de l’Etat, nous vous informons des dernières mesures Gouvernementales et des avancées obtenues pour l’équitation.

Le couvre-feu à 18h pour l’ensemble du territoire métropolitain commence le 16 janvier 2021 pour une durée minimale de 15 jours.

La pratique équestre devra permettre un retour à domicile au plus tard à 18h. Chaque dirigeant doit organiser les activités afin de respecter cette obligation.

Pour les seuls cas où les soins et l’activité nécessaires au bien-être des équidés n’ont pu être assurés avant 18h, les propriétaires et les cavaliers peuvent accéder après 18 h aux établissements équestres en application du protocole sanitaire FFE du 10 novembre 2020.

Dans ce cas, tout déplacement doit se faire muni des justificatifs nécessaires et en particulier de l’attestation émise par la plateforme Covid de la FFE.

Cette mesure doit être mise en œuvre de façon extrêmement raisonnable dans les seules situations pouvant être justifiées en cas de contrôle. Cela concerne notamment des personnes en activité professionnelle dont les horaires ne permettraient pas d’assurer ces soins avant 18h en semaine.

Cette tolérance après 18h ne permet pas l’organisation de cours d’équitation.

Des dérogations supplémentaires restent possibles à l’appréciation du Préfet selon la situation de chaque département.

Pendant cette période avec couvre-feu les manèges équestres sont assimilés à des ERP de type Plein air (PA).

Ils ne sont pas concernés par la suspension des activités sportives en intérieur pour les publics mineurs comme majeurs.

La pratique dans les Etablissements recevant du public de plein air (ERP de type PA) demeure possible pour tous les publics, mineurs comme majeurs. Pour les publics majeurs, les sports collectifs restent interdits.

Dans tous les cas, il est impératif de maintenir l’application des protocoles sanitaires en vigueur (distanciation, port du masque avant et après la pratique, gestes barrières, désinfection).

Des dérogations sont maintenues pour des publics prioritaires, à savoir les sportifs en situation professionnelle, sportifs de haut niveau et autres sportifs inscrits dans le Parcours de performance fédéral, personnes en formation universitaire ou professionnelle, personnes détenant une prescription médicale APA et personnes en situation de handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique.

 

Consultez également la déclinaison des décisions sanitaires pour le sport valables au 16 janvier 2021 du ministère chargé des sports