Coren
Comité régional
d’équitation Normandie

Assises de la filière équine - édition 2015 - 08.09.2015

 

Le quotidien Ouest France organise, le 29 septembre prochain, la seconde édition des Assises de la filière équine. Le temps d'une journée, les diverses composantes équines, leurs professionnels et décideurs se reuniront au Centre des Congrès de Caen pour échanger sur la filière et réfléchir à l'avenir.

Ces Assises ont vu le jour pour la première année dans le cadre des Jeux equestres Mondiaux, avec pour objectif d’offrir aux professionnels du monde du cheval (sports équestres, trot, galop, loisirs, viande, travail) un événement exceptionnel, en vue de renforcer les liens entre toutes ses composantes.

La finalité de ce projet étant d'"avoir une action commune et concertée, sensibiliser les acteurs, dessiner avec eux un avenir, corriger les erreurs qui ont pu être commises. Montrer le poids du cheval dans l’économie de la Normandie, du pays et de l’Europe avec ses emplois directs et indirects. Atouts et menaces pour la filière passent par une réflexion globale autour des meilleurs experts qui animeront cette journée de débats et de rencontres."1

Cet événement se tiendra donc tous les ans, avec pour visée de devenir, au fil des années, le rendez-vous incontournable de la filière.
 

Au programme de cette édition 2015 :

I. LA FILIÈRE EQUINE: HIER et AUJOURD’HUI : l’évolution depuis 2009
II. LE CHEVAL DANS L’EUROPE : la politique cheval des Etats et de L’UE
III. S’OUVRIR SUR L’AVENIR : comment trouver de nouveaux clients ?
IV. FIN DE VIE DU CHEVAL : un enjeu majeur pour trouver des solutions communes

Pour consulter le programme complet : cliquez ici

 

Ces différents thèmes seront abordés à la manière de tables rondes avec interventions de professionnels français et étrangers, questions/réponses, interviews, agrémentées de moments de pause en vue de favoriser l’échange.

 

Pour toute information complémentaire, consultez le site de l'événement : http://www.assisesfiliereequine.com/

Pour s'inscrire à la journée : cliquez ici

 

1 : source Ouest France